Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 19:15

Pour se distraire, voyez ce poème un peu sonnet
car pas très régulier sur . . . ses petits pieds !



C'était au royaume d'Orangie ...

 

Comme une Venise en fête,

Un peuple de masques riants

Et de caractère bon-enfant

Vivait sans se prendre la tête

 

Sauf l'étal de vies honnêtes

Il n'y avait aucun marchand

On y voyait comme artisans

Musiciens, peintres et poètes.


Parmi les jolies devantures

Béait une large ouverture:

La cité avait un temple !

La grande Pierry officie

Sacrifiant à la Poésie

Que mille fidèles contemplent.



Jeansanterre, le 7 Déc.2009

Partager cet article

Repost 0
Published by JEANSANTERRE - dans poésie
commenter cet article

commentaires

une S.B.F....(Sans Blog Fixe...) 15/12/2009 11:45


je viens de t'envoyer un mail mais j'ignore si l'adresse que j'ai "jeansanterre...ect...ect..." est toujours valide 


korielle 11/12/2009 22:30


Je passe te souhaiter un bon week-end Jean, pour moi ce sera repos et lecture.
J'ai toujours plaisir à te lire à chacun de tes passages c'est encourageant...amical bisou


ysengrin45 11/12/2009 18:30


Salut jean. Tu nous ramènes en notre ancienne cour de bien belle manière, et l'on ressent ce jour combien nous manquent quelques figures fières. Amitiés.


cheyenne 11/12/2009 17:11


belle  description, un peu  nostaligique, de notre ancien domaine, où se cotoyaient drôlerie et  talents divers ,loufoquerie bon enfant ... je ne
sais  si  nous  recréerons cet espace ici ?  peut être  -


sandisa 10/12/2009 20:37


Tu sais ami Jean quel que soit le style , il doit y avoir liberté de dire  ... et cela  tu le fais  bien  ...


Présentation

  • : Le blog de JEANSANTERRE
  • Le blog de JEANSANTERRE
  • : Ah! l' Inspiration suberbe et souveraine, L'Egérie aux regards lumineux et profonds, . . . . . . . .La Colombe, le Saint-Esprit, le Saint-Délire, Les Troubles Opportuns, les Transports complaisants, Gabriel et son luth, Apollon et sa lyre, Ah ! l'Inspiration, on l'évoque à seize ans ! . . . . . . . . . . . -- Paul VERLAINE -- Moi , j'aurai toujours seize ans ! Jeansanterre
  • Contact

Recherche