Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 12:11

Jeansanterre :
Appoline s'est dérobée, hélas pour moi .... mystère du caractère féminin, un de plus ... 

la Muse:
 le chant du monde ne sera tien que par la voix que tu lui prêteras

l'important n'est pas quoi, ou qui l'on aime,
l'important c'est, ce qui nous fait aimer ...
Tout se construit sur ce que l'on ignore...
Nous ne devons pas avoir l'idée du chemin, c'est ainsi que nous le dessinons et l'inventons...
Sans but, ni route tracée, on imagine la craie et la marelle pour mieux dessiner l'aurore,
Alors,
Le galet se pose sur le ciel...
Dernière étape avant le paradis ....
Dans le pouls lent d'un cœur qui bat, au rythme des rêves,
Et qui va...De l'uni...vers...L'unisson ...
Quant à savoir ce qui du rêve ou de la réalité dessine les contours d’une vie … je l’ignore.
Mais ce que je sais,
C'est que rien ne se donne qui ne s'accueille,
C'est que rien ne se dit qui ne se ressente...
Appoline n'était peut être qu'un rêve,
et les rêves parfois ne doivent pas affronter la réalité .
oui je crois que c'est ça que nous devons retenir d'Appoline.
l'important n'est pas quoi ou qui l'on aime,
l'important c'est ce qui nous fait encore aimer et ce qui nous fait encore réver...
Ainsi tu ne dois rien regretter
Car si les rêves restent des rêves, et qu'ils existent grâce à nous,
je crois que l'on peut aussi penser que nous existons...grâce à eux.


Jeansanterre:

Vois, je suis un marin perdu

Dans l'océan de rêverie,

Ma voile fragile s'est rompue

Et mon safran n'est que débris.

Errance ...

Entre deux

Infinis bleus,

Errance ....

Silence ...

..............

Une voix ?....

Dans ma solitude ! ....

Une voix,

D'égale amplitude,

Implorante ....

Surpris, je me retourne ....

Elle, dolente

Dans sa brume séjourne.

-- " Prend moi avec toi !

Je serai ta joie,

Tu seras la mienne "--

-- " Discrète sirène ..."

Commençais-je à dire,

Mais son rire dans la brume

Eclata vif et moqueur ...

Puis le rire, puis la brume

S'évanouirent sur l'heure

Laissant

Au vent

Léger

Léger ...

Un baiser

Salé

Salé ...

.............

Errance ...

Dans l' espace fluide

Outrance

Du temps qui dévide

Son long fuseau
............ 

  ( à suivre ...)

Partager cet article

Repost 0
Published by JEANSANTERRE - dans poésie
commenter cet article

commentaires

zouzounette40 03/01/2010 18:24



Bonsoir Jean ...aurai-je oublier de déposer ici ma carte de voeux ???



Je viens de lire....ce poème ....rêve ou réalité....
Il est bon de rêver....grâce aux rêves ...on avance....
un poète est toujours rêveur........je crois....

bisous Jean bonne fin de journée...........et TOUS MES VOEUX ...



ginie 03/01/2010 18:04


Bonjour Jean je suis venue te souhaiter plein de bonnes choses mais je vois que je tombe mal !! Comme on dit une de perdue dix de retrouvées. C'est vrai ce n'est qu'un dicton et il ne rassure que
celui qui le dit car il ne sait pas trop quoi dire dans ces cas là pour réconforter. En tout cas j'espère que ça va aller mieux malheureusement la vie et faites de haut et de bas tout comme les
vagues :il y a le creux de la vague et le haut. Comme tu es un bon marin je suis sure que tu vas rapidemment monter jusqu'en haut de cette vague et faire un pied de nez à cette mauvaise muse !!! Je
vais être un peu absente tu vas me dire c'est pas nouveau !!! oui je sais mais je suis en train de faire un site pour mon boulot et ça me prend du temps. En tous cas je viendrai quand même de temps
en temps prendre de tes nouvelles et lire tes poèmes plein de sentiments !!! Je te fais de grosse bises...............flap flap flap


une S.B.F ( Sans Blog Fixe) 03/01/2010 08:37


TOUT va bien Jean....?,
tu nous annonçais des fêtes de fin d'année en famille
 et quelques soucis d'ordi...
Mais si tu peux,
 fais un signe qu'on sache que tout va ...


Frambel 01/01/2010 01:31





Frambel 31/12/2009 18:31


Juste pour te faire un coucou en attendant les douze coups de minuit:
Ta muse pourrait faire un effort pour cette nouvelle année: Triste mais très très beau ce texte: J'adore cette nostalgie dans tes lignes: Bises


Présentation

  • : Le blog de JEANSANTERRE
  • Le blog de JEANSANTERRE
  • : Ah! l' Inspiration suberbe et souveraine, L'Egérie aux regards lumineux et profonds, . . . . . . . .La Colombe, le Saint-Esprit, le Saint-Délire, Les Troubles Opportuns, les Transports complaisants, Gabriel et son luth, Apollon et sa lyre, Ah ! l'Inspiration, on l'évoque à seize ans ! . . . . . . . . . . . -- Paul VERLAINE -- Moi , j'aurai toujours seize ans ! Jeansanterre
  • Contact

Recherche