Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2015 3 25 /03 /mars /2015 01:09

BETTY

 

Peux tu me pardonner si je t'ai effrayée


Ce qui m'arrive n'est ce qui est mérité

.

Je suis lent à apprendre ainsi qu'excuter,


Depuis toujours je n'ai jamais su travailler.

 


 

Mais flâner, mais rêver , je sais parfaitement 

!

Mon père était un doux, ma mère est la plus tendre


Des deux, mes frères et sœur savaient se faire entendre.


Craintif, la lecture était mon ravissement.

 


 

Alors à la traîne des aînés que je suivais


J'ai grandi sans efforts, puis cette fille aimée


Et nos deux enfants, Ô famille reformée


qui fut un refuge doux, hélas je rêvais !

 



 

Nous divorçames puis je retounai chez ma mère,


Seul ...J'ai trainé neuf ans, enfin miracle en somme,


J'ai retrouvé là mon premier flirt de jeune homme,


Après trente cinq ans, notre fougue fut primaire.

 


 

Depuis cinq ans je vis avec ma tourterelle,


Dans son nid plus de couvée, nous sommes l'un à l'autre.


Chérie, plus rien de mon côté et peu du vôtre :


Parents et amis éloignés, quelle perte cruelle !

 


 

Car l'amour et l'eau fraiche ne sauraient suffire ;


Le nid est tissé de dettes et frais communs


Que ma chérie honore du travail de ses mains


Moi, je n'apporte rien ou bien peu il faut dire.

 


 

Sans travail ni relation amicale, j'ai peur


De cet isolement du à ma pauvreté.


Mon amitié ainsi que ma fraternité


Soumis aux péages des chevaux-vapeurs !

 


 

Vrai j'ai la santé, vrai j'ai de l'amour et voit,


Betty, même la muse est revenue, bonsoir !


Alors douce amie, j'ai eu plaisir en ce soir


De ta présence qui restera auprès de moi.


 

MILLE FOIS MERCI !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by JEANSANTERRE - dans poésie
commenter cet article

commentaires

zouzounette40 10/12/2015 18:12

Bonsoir Jean,
Des mots pour apaiser les maux...ta vie résumée en quelques vers...
Pas facile tous les jours mais je retiendrais juste que tu as le principal
l'amour et la santé...
Alors oui, on peut toujours regretter....on peut toujours être mécontent
de ce que l'on a fait ou pas fait dans sa vie...mais on ne peut pas revenir en arrière...
On doit juste savourer le quotidien...essayer de donner le meilleur, et garder le sourire malgré tout.
La vie n'est pas un long fleuve tranquille.
Et bien au contraire, elle est de plus en plus difficile.
Pour ceux qui travaillent...c'est souvent " l'enfer "
pour ceux qui ne travaillent pas c'est galère...c'est dégradant....limite insultant....
On voudrait tous vivre dans la paix, la sérénité
et vivre sainement et correctement de notre travail...........


Je suis contente de te revoir et d'avoir des nouvelles.
Bises amicales pleines de soleil et d'air iodé
pour réchauffer ton coeur.et de te donner du courage

Betty 25/03/2015 09:19


...Alors je te souhaites de l'amour et de  la santé pour encore de longues années ....Tu as l'Essenciel...et tu écris merveilleusement bien ....A bientôt Jean

Présentation

  • : Le blog de JEANSANTERRE
  • Le blog de JEANSANTERRE
  • : Ah! l' Inspiration suberbe et souveraine, L'Egérie aux regards lumineux et profonds, . . . . . . . .La Colombe, le Saint-Esprit, le Saint-Délire, Les Troubles Opportuns, les Transports complaisants, Gabriel et son luth, Apollon et sa lyre, Ah ! l'Inspiration, on l'évoque à seize ans ! . . . . . . . . . . . -- Paul VERLAINE -- Moi , j'aurai toujours seize ans ! Jeansanterre
  • Contact

Recherche